• Auteurs :
    • AlexandreNombret
  • Version : 1.0

  • Date de création :

    14/05/2013

  • Modification : Pas de modification

  • Status : En cours d'écriture

  • Relectures :
    Relu par :
    • Carole Jullien
  • Validation :
    Validé par :
    • Non validé
  • Destinataire :

  • Commentaires :

  • Vie du document :
    • 1.0 :

      Version initiale

      14/05/2013


Warning

OBSOLETE : les impirmantes sont désormais installées en local sur les postes via OPSI

1   Installation d'une imprimante sur serveur d'impression

1.1   Accès à l'outil de gestion du serveur d'impression

images/tmp2.png

images/tmp1.png

L'ajout de l'imprimante se fait en utilisant les outils standards de Windows:

Avec un compte ayant le droit d'administration des imprimantes ( Administrateur ou professeurs ), allez sur le serveur d'impression (soit par le voisinage réseau, soit directement en tapant "\\ipr'RNE'" dans la barre d'adresse).

IMPORTANT : Toujours utiliser le nom avec le RNE. "\\ipr" semble fonctionner mais provoque en réalité des erreurs dans l'outil de gestion des imprimantes de Windows.

Vous voyez alors apparaître les imprimantes installées et l'outil de gestion des imprimantes de Windows

C'est cet outil que nous allons utiliser pour installer/modifier/supprimer les imprimantes sur le serveur d'impression.

1.2   Ajout d'une imprimante

Il suffit de cliquer « Ajouter une imprimante.

L'assistant est alors lancé.

L'assistant vous propose soit de sélectionner le port dans une liste de port d'impression, soit de créer un nouveau port.

Si le port existe déjà dans la liste, utilisez le, sinon, il faut créer un nouveau port.

1.2.1   Sélection dans la liste de ports pré-existant :
Il suffit de sélectionner le port dans la liste pré-établie. Cette liste contient
  • des ports standards ( lpd://192.168.232.1/raw, ....)
  • les ports déjà ajoutés
  • Des ports spéciaux ( « cups-pdf » et « emplacement – voir doc)

Il est préférable de créer un nouveau port plutôt que d'utiliser les ports prédéfinis, à moins que vous ne sachiez exactement ce que vous faites.

1.2.2   Création d'un nouveau port d'impression sur le serveur :

images/10000000000001F90000018E80A7C412.png

Cette méthode est la méthode conseillé pour définir le port d'impression.

Dans ce cas, le système va tenter de déterminer et de configurer automatiquement le port.

Sélectionner « Standard TCP/IP port »

images/10000000000001F800000182B2676B6C.png

Windows lance alors un second assistant pour créer un nouveau port.

Donnez soit le nom, soit l'ip de l'imprimante, et nommez le port comme vous le désirez ( en général, le nom par défaut convient parfaitement ). Ici, le port sera nommé « ip_192.168.232.125 ». Si vous donnez un nom dns, les deux champs comporteront la même valeur.

images/10000000000001F800000182B5AC3A0C.png

1.2.2.1   Nom ou IP ?

Comme c'est le serveur d'impression qui doit communiquer avec l'imprimante, il peut être intéressant de configurer le port d'impression non par l'ip mais par le nom.

  • Cela permet de changer l'ip de l'imprimante sans avoir à reconfigurer le serveur d'impression
  • Cela permet de changer l'imprimante de vlan sans avoir à reconfigurer le serveur d'impression.

La seule contrainte dans ce cas est de contrôler que l'imprimante répond correctement au ping, et que les entrées DNS sont bien mises à jours en cas de changement de vlan. Si vous avez correctement configuré votre imprimante, de manière à ce que le nom interne de l'imprimante soit cohérent par rapport au nom DNS que vous désirez lui donner, ces mises à jours de DNS seront complètement transparentes.

1.2.2.2   Détection automatique du type de port :

Tout l'intérêt de cette méthode réside dans l'auto-détection du type de port d'impression par Windows. La station de travail va tenter d'interroger l'imprimante pour déterminer le type de port installé sur l'imprimante. Pour cela, Windows embarque une base de donnée des port d'impression les plus couramment utilisés sur les différents modèles d'imprimantes du marché. Bien entendu, pour que cela fonctionne, il faut que la station de travail à partir de laquelle on est en train d'installer l'imprimante sur le serveur soit capable d'atteindre l'imprimante, et que bien entendu, l'imprimante soit démarrée.

S'il a trouvé le port, Windows est capable de poser des questions complémentaires concernant le port comme par exemple le nom exact du port sur lequel est connecté l'imprimante dans le cas d'un boîtier multiport.

Si par contre Windows ne parvient pas à déterminer avec exactitude le type de port d'impression ( soit qu'il n'est pas dans sa base, soit que l'imprimante n'a pas répondu) le dialogue suivant est affiché :

images/10000000000001F8000001820B7AF4EB.png

Le choix par défaut ( Generic Network Card ) est un port générique de type jet direct sur le port 9100.

Il est aussi possible de sélectionner dans la liste le type de boiter ou d'imprimante que l'on désire atteindre.

Aujourd'hui, de puis en plus de boîtiers d'impression ou d'imprimantes sont compatibles Jet Direct.

images/10000000000001F800000182421800C6.png

Windows vous demande de confirmer l'ajout du port.

1.2.2.3   Notes:
  • Il n'est pas encore possible de supprimer un port depuis Windows. Si vous avez fait une erreur, recommencez.
  • Il n'est pas possible de ré-écrire sur un port déjà existant. Donnez un nom différent si besoin.
  • La télégestion est capable de faire cette suppression si vraiment elle s'avère importante à faire.
  • Dans l'utilisation avancée du serveur d'impression, on apprendra à ajouter de multiples ports d'un seul coup.

1.3   Installation des drivers d'impression sur le serveur

C'est la partie la plus ennuyeuse de l'installation. En effet, si tous les pilotes natifs Windows s'installent sans erreur, ceux fournis pour les fabricants d'imprimantes sont souvent problématiques et beaucoup plus capricieux.

S'il apparaît dans la liste, sélectionnez le logiciel d'impression correspondant à votre imprimante. Vous pouvez utiliser les pilotes natifs Windows, ou ceux fournis par les fabricants.

Dans le cas des pilotes fournis par le fabricant, Windows vous demande parfois de fournir le CD. Le problème peut être contourné en allant dans C:\Windows\system32\spool\drivers\w32x86\3. C'est dans ce dossier que sont stockés les drivers installés sur la station de travail.

Si l'imprimante n'est pas dans la liste, vous avez trois possibilités :

  • Télécharger le pilote
  • Installer le pilote livré avec le CD
  • Dégrader le pilote en prenant un pilote approchant.
1.3.1   Téléchargement du pilote

Certains constructeurs proposent sur internet des pilotes de quelques mega octets. En général, ces pilotes sont en fait un dossier compressé auto extractible contenant le pilote et souvent le « inf » permettant d'installer correctement l'imprimante. Si un tel fichier existe, utilisez le bouton « disque fourni » pour tenter l'installation de l'imprimante.

1.3.2   Installer le pilote livré avec le CD

Cette méthode n'est pas forcément la meilleur. En effet, souvent, le CD livré avec l'imprimante ne contient qu'un exécutable d'installation, mais pas de « .inf ».

Si le fichier inf existe, utilisez-le, sinon, installer l'imprimante sur un port tcp-ip directement sur la station de travail. Cela a pour effet d'installer les pilotes directement dans la station. Une fois cette installation terminée, le pilote fraîchement installé apparaît dans la liste de Windows, et il devient possible de l'installer depuis Windows. Cependant, cette méthode ne garantie pas un fonctionnement correct. ( cf fin du chapitre pour le check de l'installation).

Nommage de l'imprimante :

Ce nom est proposé par le pilote.

Il n'y a pas lieu en général de le modifier.

Nom du partage :

Il faut toujours partager l'imprimante, sinon, la file d'impression ne sera pas crée sur le serveur.

Le nom de partage est le nom qui sera utilisé pour l'imprimante.

Il peut être intéressant de ne pas donner comme nom de partage le nom de l'imprimante mais plutôt un nom générique, du genre « s211imp1 ».

Ainsi, le changement d'imprimante dans la salle sera réduit au strict minimum, à savoir :
  • réinstallation du pilote sur le serveur
  • Réaffectation de ce pilote sur la file d'impression.

images/10000000000003270000007733E92F70.png

Comme le nom de la file est générique, pas besoin de faire d'autres manipulations. Le nom est toujours correct sur les stations et dans ESU.

Si Windows vous affiche le message suivant, c'est que le nom que vous avez choisi ne respecte pas les règles de nommage 98. Il est conseillé de respecter ses règles de nommage, même si vous n'avez plus de win98 sur votre réseau. Un certain nombre d'utilitaires pourrait ne pas fonctionner correctement dans le cas contraire.

1.4   Emplacement et commentaire

remplissez comme vous le désirez cette zone.

Attention :

Il existe deux mots clés à ne jamais utiliser dans le champs commentaire:

  • inscrire
  • effacer

Ces mots clés ont un rôle particulier et ne doivent pas être utilisé dans le cadre d'une utilisation standard ( voir documentation avancée ).

Impression de la page de test :

Utile pour contrôler que tout est ok.

Lorsque vous cliquez sur terminer, le téléchargement du pilote commence.

images/100000000000017D000000A31BF1E510.png

Vous avez lors quatre possibilités

  • Ca marche :
  • Le pilote s'installe, mais l'imprimante n'imprime pas ( alors qu'on peut la pinguer )
  • Le pilote s'installe mais il y a une erreur lors de l'accès à l'imprimante
  • Il y a une erreur lors de l'installation du pilote.

Dans les trois derniers cas, il faut soit trouver un autre pilote pour cette imprimante, soit dégrader le pilote en prenant un pilote approchant.

images/10000000000002B8000000CDF3E1C3D5.png

L'installation de l'imprimante est à présent terminé. Vous voyez apparaître votre nouvelle imprimante sur le serveur d'impression. ( Il est possible qu'il faille rafraîchir la fenêtre pour voir l'imprimante <F5> )

1.5   Ajout des pilotes pour d'autre OS ( Windows 98, 2000, x64 , … )

L'exemple est donné pour Windows 98

En installant l'imprimante sur le serveur d'impression, nous avons créé la file d'impression, et « uploadé » les pilotes 2000/XP sur le serveur. A présent, ils sont disponibles pour tout client 2000 ou XP ayant besoin d'imprimer sur cette imprimante réseau. Par contre, les pilotes 95/98/me ne sont pas encore installée. Il faut donc les rajouter. Pour cela :

images/10000000000001EB0000015791E3729E.png

images/10000000000001B90000014CA6A34B2F.png

L'installation des pilotes pour Windows 98 est terminée.

2   Contrôle du fonctionnement de l'imprimante

  • Se connecter à un poste en administrateur
  • lancer une exploration du réseau, et aller sur "\\ipr'RNE'"
  • cliquez sur l'imprimante à tester
  • imprimer une page test

3   Pousser l'imprimante avec ESU

Une fois le test d'impression fait, il est possible de la pousser à l'aide d'ESU.

Principe :

Lors de la connexion, ESU va se lancer. Si on a configuré ESU pour qu'il installe les imprimantes, ces dernières vont être installées et mises à disposition des usagers.

L'installation comprend deux phases :

  • installation de la file d'impression
  • Installation des pilotes si nécessaire.

images/100000000000033B00000264A63BD777.png

Dans certains cas, l'installation des pilotes n'est pas correct avec un usager standard, et il faut alors se connecter avec un compte administrateur pour que les pilotes d'impression s'installent correctement sur la station. Dés lors que le pilote est installé, l'imprimante est poussée avec succès par ESU.

Les imprimantes réseau installées pour les usagers par ESU restent dans leur profil. Ainsi, lorsque l'utilisateur passe de salle en salle, les imprimantes restent « scotchées » au profil.

Pour éviter cela, il existe une case à cocher dans ESU permettant de supprimer les imprimantes non gérées pas ESU. Comme cette fonctionnalité semble poser quelques problèmes, nous avons ajouté un utilitaire Microsoft qui fait le même travail lors de la connexion, juste avant de lancer ESU.

Attention toutefois : Seules les imprimantes réseau sont impactées par cette fonction. Les imprimantes locales et les imprimantes réseau configurées sur port tcp-ip ne seront pas supprimées.

Note : Il est possible d'utiliser ESU pour « pousser » des imprimantes partagés par des stations Windows.

Cette pratique n'est pas à généraliser car elle pose plus de problèmes quelle n'apporte de solutions.

Il est préférable dans ce cas d'investir dans des boîtiers de partage réseau mono-port ou multi-ports qui transformeront l'imprimante parallèle en une imprimante réseau tout à fait acceptable.

Attention cependant, certains boîtiers réseau ne fonctionnent pas correctement sur le réseau.

Les boitiers certifiés fonctionnant sur le réseau :

  • les boitiers hp direct jet
  • les boitiers D-Link DP 301P+

Attention : Ceux qui ne fonctionnent pas correctement :

  • netgear

AdminDocs: impressions/installer_imp_xp (last edited 29/04/2020 07:00:47 by NicolasLebrun)