Informations générales concernant les licences OS et logiciels

Toutes installations ou utilisations de logiciels est soumis à licence. Il existe plusieurs types de licences :

La licence Créative Commons

C'est une licence souvent utilisée pour les logiciels "libres" c'est à dire dans le domaine publique. Elle permet de garantir à la fois la protection des droits de l'auteur d'une œuvre artistique et la libre circulation du contenu culturel de cette œuvre.

La licence OEM

Le terme OEM (Original Equipment Manufacturer) signifie que la licence est attachée à l'équipement installé. Elle ne peut en aucun cas être réinstallée sur un autre équipement.

La licence Boite

Contrairement à la licence OEM elle peut être réinstallée en cas de changement de machine.

La licence Open Education

Il s'agit plus d'un programme d'achat réalisé au départ par Microsoft que d'une licence. Un contrat open n'est valable que 2 ans. La gestion des licences dans ce programme peut-être de différents types.

  • unitaire : Le minimum à acheter est 5 licences pour pouvoir ouvrir le droit à la licence open.
  • volumique
  • établissement

Microsoft Windows

Pour les « Volume Licence » (VL) qui permettent une mastérisation des postes utilisateurs, il existe 2 types de clé d’activation : les clés MAK et les clés KMS

  • Clé MAK

    • Il s’agit d’une clé unique permettant d’avoir une seule clé identique et unique pour plusieurs PC
    • Une fois saisie dans Windows (lors de la création du master par exemple), il est nécessaire d’activer Windows avec la clé MAK renseignée
    • Pour chaque clé MAK, un nombre maximum d’activation est défini (elle peut être de 50, 100, 200, etc…), cette limite maximum est définie par votre revendeur, en accord avec vous
    • Lorsque ce nombre d’activation est atteint, les autres tentatives d’activation sont rejetées
    • Via le site VLSC, votre revendeur ou vous-même pouvez modifier cette limite maximum, et vérifier par la même occasion le nombre d’activation déjà effectuées
    • Mais ATTENTION à ne pas fixer une limite trop haute car si cette clé est malencontreusement connue d’utilisateurs malveillant, alors d’autres PC autres que ceux de votre parc peuvent utiliser cette clé MAK et activer leurs Windows. Il est donc recommandé de ne pas fixer une limite beaucoup plus importante que le nombre réel de machines que l’on souhaite déployer avec cette clé MAK. Par exemple fixer une limite à 300 si il on possède un parc de 250 PC clients
  • Clé KMS

    • Comme pour la clé MAK, il s’agit-là aussi d’une clé unique permettant d’avoir une seule clé identique et unique pour plusieurs PC
    • Comme pour la clé MAK, là aussi, une fois saisie dans Windows (lors de la création du master par exemple), il est nécessaire d’activer Windows avec la clé MAK renseignée
    • Mais à la différence avec la clé MAK, qui s’active une fois de façon définitive, la clé KMS oblige chaque PC Windows à se réactiver de façon régulière (tous les 120 jours)
    • Cette activation régulière s’effectue automatiquement (sans intervention de l’utilisateur) via un serveur KMS qui est à mettre en place sur votre réseau local (dans l’établissement scolaire par exemple)
    • Un serveur KMS est une « simple » machine sous Windows 7 qui héberge le service KMS Serveur
    • Le serveur KMS à mettre en place, permet justement que cette activation régulière ne puisse se faire que si les PC Windows se reconnectent régulièrement sur le réseau local. Ce principe ajoute une sécurisation de vos licences puisque si la clé est utilisée de façon malveillante pour un utilisateur en dehors de votre réseau local, comme ce PC n’est pas sur le réseau local, et bien le PC ne fonctionnera plus au bout de quelques semaines d’utilisation puisqu’il ne pourrait jamais s’activer de façon régulière
  • MIX des deux

    • Il est possible aussi de mixer les 2 types de clés lors de la réalisation de votre contrat avec votre revendeur
    • Ainsi, par exemple, vous pouvez utiliser une clé MAK pour les PC de type portables qui ne se connectent pas souvent sur le réseau de l’établissement, et une clé KMS pour les PC fixes qui restent en permanence connectées au réseau de l’établissement

Autocad

Il existe 2 types de plateforme :
  • monoposte (SLM)
  • réseau (NLM)

La licence éducation ne peut être utilisée à des fins commerciales ou à but lucratif attention donc pour ce qui concerne les projets pédagogiques facturés comme objets confectionnés.

Les logiciels Adobe

On peut acquérir les licences adobe en licence Boite (un tarif éducation est disponible) ou en licence EEA.

La licence EEA est une redevance annuelle établissement pour les produits adobe. Les redevances dépendent du nombre de postes équivalents temps plein couverts. Le nombre de postes équivalents temps plein est calculé comme suit :

  • Chaque enseignant et employé administratif travaillant à temps plein compte pour un poste, respectivement.
  • Chaque enseignant travaillant à temps partiel compte pour un tiers de poste.
  • Chaque employé administratif travaillant à temps partiel compte pour un demi-poste.

Catégorie STATIONS

AdminDocs: Stations/Licences (last edited 19/10/2016 14:07:40 by ChloeFonck)