Configuration matérielle des stations de travail et cycle de démarrage

  • Auteurs :
    • Christophe DUBREUIL
  • Version : 1.0

  • Date de création :

    14/05/2013

  • Modification : Pas de modification

  • Status : En cours d'écriture

  • Relectures :
    Relu par :
    • Carole Jullien
  • Validation :
    Validé par :
    • Non validé
  • Destinataire :

  • Commentaires :

  • Vie du document :
    • 1.0 :

      Version initiale

      14/05/2013


1   Configuration matérielle

Les différents modes de mise sous tension et hors tension de la machine se règlent généralement via le Bios. Ces réglages influent directement sur la méthode de démarrage de la machine. ESCOLAN exploite différents modes de démarrage ( bootlan puis disque local, wake on lan (WOL), … ). Il est important de les régler correctement.

1.1   Reprise de secteur

C'est un réglage qui permet de déterminer comment doit réagir la machine après une coupure de courant. Elle peut soit rester arrêtée, soit démarrer, soit reprendre l'état précédant la coupure.

En général, le réglage par défaut sur les stations de travail est de rester arrêtée.

Ce réglage peut avoir une influence sur la capacité de réveil par le réseau. ( WOL )

1.2   Réglage des modes d'arrêt et de mise en veille

Ces réglages déterminent comment se comporte le bouton de mise sous tension et le passage en veille de la machine.

L'appuie sur le bouton de mise sous tension peut soit provoquer l'arrêt immédiat de la machine, soit une demande d'arrêt par le système d'exploitation.

Dans le second cas, le système décidera du type d'arrêt à effectuer ( arrêt total ou mise en veille).

Dans tous les cas, un appuie long sur le bouton de mise sous tension ( plus de 5 secondes) provoquera l'arrêt immédiat de la machine.

Il est parfois nécessaire de régler correctement ces paramètres pour que les modes de réveils fonctionnent correctement ensuite ( notamment le Wake On Lan ( WOL ) : réveil par le réseau ).

Certains Bios offrent une possibilité d'arrêt des machines en fonction de l'heure.

1.3   Réglage des modes de démarrage

Les possibilités de démarrage suivantes sont généralement réglables via le bios des machines :

  • Démarrage par appuie sur le bouton de mise sous tension
  • Démarrage par appuie sur d'une touche du clavier ou de la souris
  • Démarrage par WOL ( Wake On Lan, réveil par le réseau )
  • Réveil par horloge du Bios

Activer le démarrage par horloge Bios et/ou par WOL peut permettre, combiné avec OPSI, d'envisager des travaux de maintenance planifiés. ( réveil de stations, déploiement planifié d'applications, réinstallation planifiée de salles complètes, … ). La planification des réveils et des actions au réveil est en cours d'écriture.

1.4   Activation du démarrage PXE et ordre d'amorçage

Les nouvelles fonctionnalités de déploiement d'OS disponibles dans OPSI nécessitent que les stations soient capables de booter sur le réseau. Cela se fait en général dans le bios ( « Activation PXE dans le lan » par exemple ). Chaque bios propose son propre réglage.

Il est donc compliqué de proposer une méthode de réglage, mais en général, la documentation de votre matériel doit vous permettre de régler correctement ce paramètre.

Enfin, il faut mettre la carte réseau en tête des périphériques d'amorçage, afin que la machine, lorsqu'elle démarre, commence par aller voir sur le réseau s'il y a des choses à faire avant de démarrer sur son disque dur local.

Référez-vous à la documentation d'OPSI pour avoir de plus amples informations sur ces réglages, ainsi que sur les possibilités offertes par OPSI

Lorsque la station est arrêtée, mais configurée pour du WOL, la carte réseau reste allumée, et connectée au réseau, en attente du signal de démarrage. Selon le type de matériel, elle peut soit se configurer en 10Mb, soit rester en 100Mb (ou en 1Gb). Les LED de la carte réseau sont en général allumées en conséquence ( orange pour le 10 Mb et vert pour le 100 Mb ( ou le 1Gb).

Note : Le WOL est un système de réveil par « paquet magique » qui nécessite une configuration particulière des actifs ( configuration faite sur tous les sites ). La présence de WLAN fait que de nombreux produits permettant de faire du WOL ne fonctionnent pas correctement de manière globale. Ils fonctionnent correctement à l'intérieur d'un même VLAN, mais beaucoup plus mal vers les autres VLANs. Du coup, OWM ( voir OPSI ) gère correctement le démarrage sur les VLANs distants.

2   Cycle de démarrage d'une station

2.2   Explications détaillées

Lors de la réception d'une demande de mise en marche, la machine commence par donner le contrôle à l'interface PXE ( la carte réseau ). Le système interroge alors le serveur de déploiement OPSI pour savoir s'il a des taches à effectuer avant de lancer Windows ( inventaire matériel, sauvegarde ou restauration d'OS, déploiement d'un nouvel OS, … ).

Si aucune tache n'est à effectuer, ou si le serveur OPSI n'est pas disponible, la station bascule sur son disque dur local et commence à charger son système d'exploitation.

Le système d'exploitation se charge, puis, si la machine a été configurée pour obtenir sa configuration via le DHCP, interroge le DHCP afin d'obtenir un certain nombre de renseignements sur le réseau.

Le serveur DHCP donne à la station les informations suivante :

  • Configuration IP que doit prendre la machine ( IP, masque, passerelle )
  • Configuration DNS ( adresse du serveur DNS et nom de domaine )
  • Type de nœud netbios du réseau ( pair-pair )
  • Adresse du serveur wins
  • Adresse du proxy

Comme indiqué dans le chapitre 3, la machine utilise alors directement le serveur wins fourni par le DHCP pour trouver le contrôleur de domaine.

Enfin, si le client OPSI a été installé sur la station, il est lancé, et cherche sur le serveur OPSI les actions qu'il a à effectuer ( installation / mise à jour / dé-installation d'applications )

Lorsque le client OPSI a fini de travailler, la station est prête pour ouvrir une session.


Catégorie STATIONS

AdminDocs: Stations/Démarrage (last edited 01/06/2015 14:45:37 by ChloeFonck)